dimanche, janvier 30, 2005

Theorie des couleurs 101

Pourquoi y a t'il 3 couleurs primaires? Je vous le demande!
Et pourquoi, la nuit, tous les chat sont ils gris (ou plutot bleu violet).

La reponse n'est pas liee a une propriete intrinseque de la lumiere, mais a la facon dont fonctionne l'oeil: 3 types recepteurs de jour (pour les 3 couleurs primaires), et un de nuit (legerement plus sensible dans le bleu).

La perception du monde exterieur est entierement dictee par les capacite de l'oeil. Qu'est ce qu'un instrument de mesure si ce n'est un moyen de transformer quelque chose d'imperceptible en quelque chose de perceptible...de le faire parvenir au chausse pied des 3 couleurs primaires jusqu'au cerveau? Un oeuvre d'art accomplit (parfois) la meme chose pour une emotion...

Or donc, perception de la couleur, chapitre 1.

La lumiere est une onde polarisee, si on en prend la transformee de Fourier, on trouve un specrtre de frequence. Les recepteurs de l'oeil ne sont pas sensible a la phase ni a la polarisation, donc on ne garde que la magnitude... (Je me demande comment apparaitrait le monde si on avait acces a la phase tiens). On ne garde que la partie du spectre entre 400nm et 800nm, parceque les recepteurs ne sont pas sensible au dela. On a une fonction dont on prend le produit scalaire par les trois fonctions de sensibilite des trois types de cones (dans ma jeunesse, on appelait ca une projection), et on obtient trois nombres, qui, POUR L'OEIL HUMAIN, suffise a decrire la couleur. Si vous etes daltonien, deux suffisent. Si vous etes un canard (mais que faites vous donc ici), il en faut 5. En gros, voila l'idee. Puisque les 3 recepteurs sont plus sensible respectivement dans le bleu, le vert et le rouge, on appelle ces trois nombres bleu, vert et rouge.

Premier point de la magie du dessin donc: une couleur est decomposable en trois couleurs primaires. Pour reproduire une couleur, pas besoin de reproduire le meme spectre des frequences, il suffit d'un spectre des frequences qui a la meme projection, les meme coefficients bleu, vert, rouge.

Le monde n'est qu'une illusion d'optique.