samedi, février 12, 2005

Gros points

Plus qu'une semaine pour l'expo Roy Lichstenstein au SF MOMA.
Je connaissais tres mal et j'ai ete emballe. D'abord, ca fait plaisir de voir que des artistes modernes croient encore au bete canevas en 2 dimensions (par opposition aux installations). Ensuite parce qu'il a un regard tres frais sur la peinture contemporaine, et que ce melange de mise en abyme d'autoreferences et de citations est tres eclairant et amusant. Un peu comme les "exercices de styles" de Queneau en quelque sorte.